Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Emmanuel Vanlauwe, Naturopathe à Charney-les-Mâcon

MEDIC CENTER - 119 RUE FRANCOIS XAVIER BICHAT, 71850 Charnay-lès-Mâcon
 
06 37 81 24 26
Indisponible aujourd'hui
 

Emmanuel Vanlauwe, Naturopathe à Charney-les-Mâcon

 
Indisponible aujourd'hui
 
06 37 81 24 26
 
MEDIC CENTER - 119 RUE FRANCOIS XAVIER BICHAT, 71850 Charnay-lès-Mâcon

A QUOI SERVENT LES ANTIOXYDANTS

02 Juin 2022 Emmanuel Vanlauwe Naturopathe Médecine nutritionnelle et fonctionnelle

INTRODUCTION

Notre organisme est soumis quotidiennement et en permanence à des attaques et doit gérer les radicaux libres, qui sont des formes réactives de l'oxygène, appelés aussi oxydant. De nombreux facteurs produisent des oxydants : la tabac, les états inflammatoires chroniques, les ultra-violets, la malbouffe, les aliments frits, l'activité physique à haute dose, et bien sur nos mitochondries qui génèrent des radicaux libres en produisant notre énergie.

QU'EST CE QUE L'OXYDATION

Dans nos mitochondries, la consommation d'oxygène pour produire de l'énergie n'est pas efficace à 100% et lors du cycle de Krebs, des électrons à haute énergie sont produits et doivent être absolument pris en charge dans la chaîne de phosphorylation oxydative afin de produire à leur tour de l'énergie. Dans le cas où, ils ne seraient pas pris en charge, ces électrons sont captés par l'oxygène et vont produire des radicaux libres toxiques pour notre organisme.

Il est aisé de comprendre qu'en pratiquant une activité physique, la consommation d'oxygènes est plus accrue, les muscles subissent des agressions, et il peut se mettre en place une inflammation chronique. Mais notre organisme se défend en utilisant 2 systèmes anti-radicalaires constitués de 2 barrières :

1 - les enzymes anti-oxydantes (superoxyde dismutases, glutathion peroxydase, catalase... toutes dépendantes de cofacteurs (zinc, cuivre, sélénium, manganèse, fer,  constitue la première barrière 

2 - l'alimentation apporte les vitamines C, E, A, des polyphénols, et constitue la deuxième barrière.

 

LE ROLE DES ANTI-OXYDANTS

Les anti-oxydants sont nécessaire pour combattre les stress oxydatifs mais leurs rôles ne s'arrêtent pas là.

Ils permettent une meilleure fonctionnalité et une optimisation de nos mitochondries. Ils permettent une optimisation de l'utilisation de l'oxygène, ils luttent contre les infections.

Ils sont à la fois bénéfiques et néfastes : une carence entraîne une production importante de radicaux libres et donc crée une stress oxydant et un excès entraîne une réaction inflammatoire disproportionnée, provoque une sursollicitation du système immunitaire.

 

OU TROUVER LES ANTI-OXYDANTS DANS L'ALIMENTATION ?

Les anti-oxydants sont présent essentiellement dans les végétaux qui en produisent pour se protéger des agressions extérieures (soleil, pluie, froid, neige...). Ils sont concentrés essentiellement dans le zeste et dans la peau, il est donc important de consommer des aliments le plus bio possible. 

La vitamine C régénère la vitamine E après avoir joué son rôle d'anti-oxydant. On la retrouve dans les agrumes, dans les choux, la betterave, le poivron...

La vitamine E est présente dans l’alimentation sous forme de tocophérols et d’esters de tocophérols. Le tocophérol réagit avec les radicaux peroxyles, ce qui empêche la formation de nouveaux radicaux libres et permet la réaction en chaîne. L’alpha-tocophérol est l’un des antioxydants. De plus, la vitamine E agit en synergie avec d’autres systèmes antioxydants et notamment avec certaines enzymes comme la glutathion peroxydase, la superoxyde dysmutase et la catalase. Elle protège les membranes cellulaires des effets de la péroxydation, elle participe à la structure des membranes.

Source de vitamine E alimentaire : Huiles végétales (lin, cameline, avocat, chanvre, noix, noisette…), les oléagineux (noisette, amande, noix), les brocolis, les tomates, germes de céréales complètes, œufs, chocolat noir, pain complet

La vitamine A n’étant pas synthétisée directement par l’organisme, elle doit être apportées par l’alimentation sous forme de d’ester de rétinyl présent dans les produits animaux tels que les huiles de poisson, le foie, les œufs, soit sous forme de caroténoïdes via les végétaux tels que la carottes, la patate douce, le potiron…

La vitamine A est un régulateur de l’expression des gènes et joue donc un rôle central dans la croissance et le maintien de l’intégrité des cellules. La vitamine A contribue au fonctionnement normal du système immunitaire. Elle joue un rôle dans le processus de spécialisation cellulaire. Elle participe également au métabolisme du fer.

Le statut en vitamine A module le métabolisme de la glande thyroïde, des hormones thyroïdiennes ainsi que la production de la TSH par l’hypophyse.

La carence en vitamine A altère l’absorption de l’iode par la thyroïde, la synthèse de thyroglobuline ainsi que la conversion de T4 en T3. Elle favorise l’apparition d’un goître.

Source de vitamine A alimentaire : le foie, le hareng, les carottes, les épinards, les abricots, la patate douce, la citrouille, le chou vert cuit à la vapeur, les poivrons rouges, les jus de tomates ou jus de légumes;

Le zinc, le sélénium, le cuivre le manganèse sont des cofacteurs d'enzymes (SOD, GPX). A noter que le cuivre en excès est pro-oxydant et devient donc néfaste à la santé.

Et bien d'autres anti-oxydants, important pour optimiser la santé et prévenir du vieillissement cellulaire.

 

CONCLUSION

Faites la part belle aux végétaux. Manger coloré et le plus naturel possible permet d'améliorer le terrain aussi bien physique, que physiologique et mental. Mastiquer afin d'assimiler un maximum de micronutriments.


Articles similaires

Derniers articles

LE MUSCLE PSOAS

A QUOI SERVENT LES ANTIOXYDANTS

FONCTIONNEMEMENT DE LA MITOCHONDRIE

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.