Emmanuel Vanlauwe, Naturopathe à Mâcon
MEDIC CENTER - 119 RUE FRANCOIS XAVIER BICHAT, 71850 Charnay-lès-Mâcon
 
06 37 81 24 26
Disponible de 8h à 20h
Emmanuel Vanlauwe
Naturopathe, préparateur mental et praticien en micro-ostéopathie à Mâcon
 
Emmanuel Vanlauwe, Naturopathe à Mâcon
 
Disponible de 8h à 20h
 
06 37 81 24 26
 
MEDIC CENTER - 119 RUE FRANCOIS XAVIER BICHAT, 71850 Charnay-lès-Mâcon
Emmanuel Vanlauwe
Naturopathe, préparateur mental et praticien en micro-ostéopathie à Mâcon

SUCRE : DROGUE DURE ?

Médecine nutritionnelle et fonctionnelle

Depuis l’enfance nous avons été drogués. Drogués par l’une des plus grosses industries alimentaires.

Cette drogue, le sucre raffiné, est consommée par tous et tous les jours. Et pourtant…, elle était totalement inconnue de nos lointains ancêtres.

Pendant 50 ans, le gras a été mis en cause dans toutes les pathologies cardiovasculaires. Mais aujourd’hui, c’est un fait reconnue, le sucre est très mauvais pour le cœur et les artères et fait beaucoup grossir.

Le sucre raffiné est aussi addictif qu’une drogue, et il détruit désormais les vies des enfants. C’est ce que soulignent bien des études, menées sur des individus, obèses malgré eux dès les premières années de leur vie.

Malheureusement, le sucre est partout et sa consommation reste excessive : une récompense avec une petite douceur, un anniversaire est associé au gâteau, Noël à la bûche, l’été rime avec glace…

Pourtant, s’il y a un aliment à éviter c’est bien celui là !!!

Une  méta-analyse qui a portée sur une soixantaine d’étude a conclu que la consommation de sucre produit des effets similaires à la cocaïne. En effet, le sucre fonctionne comme une drogue, il induit le plaisir et active le mécanisme de la récompense dans le cerveau. Et les comportements d’addiction au sucre sont les mêmes que pour les autres drogues dures. Cette addiction ne vient pas du produit en lui-même mais du rapport que le consommateur développe avec lui.

Un des effets les plus courants, et généralement irréversible de l’addiction au sucre est le diabète de type 2. Il n’y a pas si longtemps, ce type de diabète touchait principalement les adultes de 45ans, aujourd’hui, il touche les adolescents et même les enfants surtout lorsqu’ils sont obèses.

Il a été démontré que le sucre est mauvais pour le cœur, les artères et favorise les maladies cardiovasculaires. Il conduit à l’obésité, voire au syndrome métabolique, une spirale infernale de diabète, de difficultés respiratoires et de problèmes circulatoire.

Et les substituts alors ?

Il faut également se méfier encore plus des faux sucres, des édulcorants chimiques qui sont eux authentiquement cancérigènes. A ce titre, l’aspartame augmente fortement le risque de cancer de foie et du poumon.

Le sucre nous rend accros et affaiblit notre santé, mais en plus, il tue des abeilles et détruit l’environnement. En effet, les pesticides contenant des néonicotinoïdes ont été autorisés pour la culture de la betterave à sucre en France !!! Ce dérivé de la nicotine, tue les animaux et particulièrement les abeilles. Et sans abeille, plus de pollinisation. Et sans pollinisation, plus de fruits, plus de légumes.

Alors pour réduire la consommation de sucre vous pouvez :

  • Divisez le nombre de sucre dans le café, le nombre de carrés de chocolat.
  • N’achetez plus de sucre et consommer du miel.
  • Dites adieu, au gâteaux, barres chocolatées, céréales du matin, bonbons…
  • Diminuez votre consommation d’alcool qui représente une quantité énorme de sucre.
  • Privilégiez les petits-déjeuners salés ou avec des fruits comme les myrtilles (riches en anti-oxydants). Et consommer du pain complet plutôt que du pain blanc.
  • Diminuez votre consommation de pâtes, de pommes de terre et augmentez votre consommation de légumes (épinards, haricots, petit-pois…).

La baisse de consommation du sucre vous procurera une peau plus belle, améliorera votre humeur, vous perdrez du poids et vous optimiserez votre capital santé. Et surtout, votre immunité sera nettement améliorée.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.